Piscine en irribloc : les photos

Les photos de cette piscine

Infos sur cette piscine :

S'abonner :

Vous ne surveillez pas ce projet. Cliquez ici pour suivre cette piscine

Localisation :

Le positionnement peut-être approximatif

Présentation :

La construction de la maison touche à sa fin ( http://taz67.forumconstruire.com ). Nous nous attaquons donc à l'extérieure : terrasse en bois avec, évidemment, une piscine ! Pour celle-ci, nous avons choisi irrijardin. Notre voisin construit actuellement sa maison bbc en bloc polystyrène. L'idée nous séduit par sa facilité de mise en œuvre, son prix et son isolation (nous sommes quand même en Alsace !).
Livraison des bloc le 5 octobre...

L'album photos de cette piscine :

Ordre d'affichage :

Septembre 2012


Plan du projet d'aménagement extérieur
Plan du projet d'aménagement extérieur
Plan du projet d'aménagement extérieur
Plan du projet d'aménagement extérieur
Plan du projet d'aménagement extérieur
Plan du projet d'aménagement extérieur
Plan du projet d'aménagement extérieur
Plan du projet d'aménagement extérieur

Novembre 2012


Dalle avec les fers tors en attente
Dalle avec les fers tors en attente
1
Pas de description Picto sad
Préparation du terrain
1
Préparation du terrain
1
Pas de description Picto sad
Pas de description Picto sad

Décembre 2012


Pas de description Picto sad
Irriblocs en attente dans la cave
1
Irriblocs en attente dans la cave
1
Pas de description Picto sad
Pas de description Picto sad
Pas de description Picto sad

Mars 2013


Pas de description Picto sad
Pas de description Picto sad
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad

Avril 2013


1
Pas de description Picto sad
1
1
Pas de description Picto sad
1
"ligaturage" des fers tors
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
Futur emplacement du matériel technique dans la cave
1
Futur emplacement du matériel technique dans la cave
1
Pas de description Picto sad
80 sacs de 25 kg de ciment
80 sacs de 25 kg de ciment
Quelques bouteilles en plastiques pour un minimum de protection
1
Quelques bouteilles en plastiques pour un minimum de protection
Mélange gravier sable
Mélange gravier sable
Les agglos pour l'escalier
Les agglos pour l'escalier
Pas de description Picto sad
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
Bonde de fond latérale
1
Bonde de fond latérale

Mai 2013


Pas de description Picto sad
Matériel pour ligaturer
Matériel pour ligaturer
La piscine se remplie déjà ...naturellement !
La piscine se remplie déjà ...naturellement !
Petit escalier pour ...passer le muret !
Petit escalier pour ...passer le muret !
Logement des spots
Logement des spots
Ligature des fers tors
Ligature des fers tors
Pas de description Picto sad
Gaines pour les spots
Gaines pour les spots
On enlève un peu d'eau de pluie pour travailler les pieds plus au sec
On enlève un peu d'eau de pluie pour travailler les pieds plus au sec
Emboîtage du skimmer
Emboîtage du skimmer
Pas de description Picto sad
Les 5 étages sont montés
Les 5 étages sont montés
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
Préparation de la poutre muralière pour la terrasse
1
Préparation de la poutre muralière pour la terrasse
Préparation pour la muralière
1
Préparation pour la muralière
1
Pas de description Picto sad
Essai pour l'escalier
1
Essai pour l'escalier
Fondation pour piscine et terrasse
Fondation pour piscine et terrasse
Structure de la terrasse
Structure de la terrasse
1
Pas de description Picto sad

Juin 2013


1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad
1
Pas de description Picto sad


Les commentaires des membres :

 
Env. 100 message
Joli projet, j'attends de voir la suite
0
Messages : Env. 100
De : Banlieue De Toulouse (31)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Et c'est parti...

Après beaucoup de réflexion, nous avons enfin démarré les travaux de terrassement.

J'ai une belle pente derrière la maison : au plus bas, le terrain tombe de 5m à 10m de la maison !
L'idée finale est donc de minimiser la hauteur d'enrochement (very expensive !) en faisant 2 terrasses :
La première sera à hauteur de la maison de plein pied avec les baie vitrée.
Pour la seconde, un peu moins d'un mètre plus bas. Elle entourera une piscine hors sol ...en donnant l'impression qu'elle est enterrée

Pour commencer on attaque pas le bas :
Mon terrassier m'a excavé toute la terre sur 2,5m de profondeur. Du coup, ça limite bien les blocs de granit des Vosges qui viennent retenir le terrain. Au plus près de la maison nous étions sur le vrai sol, mais au plus loin il a bien fallu remblayer avec du concassé. Quoiqu'il en soit, sous la piscine le terrassier a comblé avec une bonne couche de caillasse.

Sur ce concassé, il a ensuite coulée une dalle de 20cm. On a fait ressortir les fers tors verticaux nécessaire ensuite pour le petit jeu de lego avec les irriblocs.


Tout autour de cette dalle, une nouvelle ligne de béton servira de fondation pour les pilotis des deux terrasses. Pour une parfaite stabilité de l'ensemble, les deux parties ont été raccordées pour être solidaires entre elles.

En attendant les beaux jours et le début des travaux, la piscine est en kit dans ma cave à vin ...qui du coup, est mis en suspens
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 30 message
Bonjour,
attention à la sécurité avec ces fers tors qui pointent vers le ciel...
Meme sur photo ça me fait froid ds le dos!
0
Messages : Env. 30
De : Montrevel En Bresse (1)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
denisdenis01 a écrit:Bonjour,
attention à la sécurité avec ces fers tors qui pointent vers le ciel...
Meme sur photo ça me fait froid ds le dos!


t'inquiète : le terrain est pour l'instant tellement en friche que personne n'y va...
mais il est malgré tout prévu de protéger tout ça
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Les premiers rayons de soleil arrivent (enfin !) en Alsace…
Il est temps de commencer cette piscine qui attend dans notre cave depuis le début de l’hiver. Nous voulions attendre des températures positives et plus clémentes pour faire du béton, même si d’après le maçon celle-ci ne sont pas nécessaire pour remplir les blocs à bancher, vu l’isolation du polystyrène et l’épaisseur du béton à l’intérieur. Ceci dit, pour nos petites mains et nos corps fragiles, c’est tout de même mieux de le faire au soleil !
Vendredi, livraison donc de tout le matériel de "maçonnage" :

  • 14 tonnes de graviers 0/16
  • 80 sacs de ciment à 25 kg
  • 120 Agglos 20 x 20 x 50 (pour l’escalier)




Même les enfants ont mis la main à la pâte. C’est elles qui ont déposé la première brique de cette belle (nous l’espérons) aventure.



Évidemment, même si elles adorent les Légo, avec les fers tors qui dépassent un peu partout, il est difficile d’en faire davantage pour elles. C’est donc la maman qui prend le relais



Le papi et le papa se chargeront de finir, et surtout de ligaturer chaque fer tors vertical aux deux fers tors horizontaux posés à chaque étage.

Le maçon du village m’a gentiment prêté un espèce de crochet pour ligaturer. Mais malgré cet outil, les quelques 104 bout de fil de fer à ligaturer par étage (sans compter ceux qui se cassent quand on tire trop fort !) prennent plus de temps que je ne l'avais imaginé.

Moi qui voulais commencer à couler le béton dans les premières rangées, j'ai donc dû me rendre à l’évidence : la bétonneuse ne tournera pas aujourd’hui.
…Un avantage quand même : pas besoin de la laver avant de la rendre au voisin

Bon, à ma décharge, il faut tout de même dire que c’était le démarrage : il fallait donc d’abord refaire le point de tout le matériel, relire et réétudier la technique de construction à l’aide du fascicule et du dvd fourni par Irrijardin avant de se lancer. Ça m’a aussi pris un peu de temps de trouver le bon coup de main avec ce crochet pour ligaturer les fers. Je connaissais plutôt les pinces à ligaturer, où la tête tourne une fois qu'on a pincé les 2 bouts de fil de fer ensemble. Pas besoin donc de faire une boucle. Ceci dit, une fois le coup de main pris, ça marche très bien aussi...

Malgré tout, après une journée de travail, voici le résultat :



2 lignes de montées, 48 irriblocs et 104 ligaturages plus tard (que la première est pour le moment ligaturée).
Il ne faudra surtout pas oublier d’installer la bonde latérale avant de couler le béton ! …ça serait ballot !





Le soleil, lui, ne fut pas très longtemps au rendez-vous…
Maintenant, il faut attendre le mois d’avril avant de reprendre la suite. Je n’aurai malheureusement plus le temps avant pour m’y remettre.
...mais du moment qu’on puisse s’y baigner cet été…
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 30 message
Salut !
Petit projet intéressant vue les images 3D du final !
Je ne connais pas avec qui tu travail et je me renseigne également pour une piscine ... mais dedans ! tu l'as dis, on est en alsace ! tu auras un liner je pense, ils te le fournissent ou tu le prends autre part ? si jamais tu as les prix de tout ton matériels utilisés ça pourrait être intéressant pour les autres qui se renseignent ...

@+
0
Messages : Env. 30
De : Habsheim (68)
Ancienneté : + de 7 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Salut,

C'est Irrijardin à vendenheim qui me fourni le kit; Ils me donneront également le liner, mais je pense que je le monterait moi-même; ça ne me paraît pas trop compliqué et ça m'économise plus de 1000€ de main d’œuvre...
J'ai acheté la piscine lors de la foire européenne pour profiter des remises foires. Le prix exact, je ne l'ai plus en tête. Il faudrait que je recherche la facture. Mais ça revient au prix d'une piscine en bois de même dimension avec la solidité du béton et l'isolation du polystyrène... c'est ce qui nous a décidé (au départ nous partions pour une piscine en bois, nous ne connaissions pas ce concept pour la piscine. En revanche, notre voisin a construit sa maison sur le même principe de bloc).
Après le prix varie aussi beaucoup avec le matériel. Et il ne faut pas oublier de compter le béton. Nous avons décidé de faire le béton nous même. J'avais une facture aux alentours des 700€ pour la livraison du gravier, béton et agglos de l'escalier. Par toupie il faut compter environ le double...
Je donnerai plus de détails sur le matériel au fur et à mesure de la construction et de l'installation de ces derniers.
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 6000 message
Salut,

Un peu de lecture ça ne fait pas de mal.

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9perditions_d%27un_bassin

Bonne continuation.
0
Messages : Env. 6000

Ancienneté : + de 11 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
elokan a écrit:Salut,

Un peu de lecture ça ne fait pas de mal.

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9perditions_d%27un_bassin

Bonne continuation.


Je sais bien que la déperdition de chaleur se fait principalement par la surface, mais ce qui peut être gagné sur les côtés est toujours bon à prendre.
Je sais que ce type de bloc isole efficacement la maison du voisin. Ok, ce n'est pas la même choses : il n'y a pas d'eau à l'intérieur, la maison n'est pas ouverte par dessus, etc. mais quand même. Je n'ai pas trop de mal à croire le fait que l'on gagne entre 2 et 4°C de température de l'eau par rapport à une construction de piscine en béton classique. C'est toujours ça de moins à chauffer pour la pompe à chaleur ! Pour l'évaporation et la déperdition de chaleur par la surface, il faudra bien entendu mettre d'autres moyens ...mais pour le moment nous n'en sommes pas encore là ...j'aurais bien aimé
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
J'ai prévu de commencer à couler le béton dans les irriblocs ce samedi ...si le temps le permet ! En effet, la météo nous annonce plutôt de la pluie en Alsace ce week-end
...Tant pis, jusqu'à vendredi, je vais faire comme si je n'ai rien vu et on avisera au dernier moment

Du coup, je suis entrain de tout préparer pour n'avoir plus qu'à actionner la pelle dès samedi matin. En ce moment, je calcule justement le bon dosage du béton et j'avoue que mes recherches sur internet ne sont pas aussi fructueuses que prévues. En fait, tous les petits programmes de calcul que j'ai trouvé ne donne que les dosage en séparant le gravier et le sable. Mais moi, j'ai déjà un mélange tout prêt. Je ne peux pas non plus additionner les seaux puisque ça ne correspond pas du fait que les seaux de graviers ont des espaces que le sable comble si on mélange les deux.
Bref, il me faut trouver le bon calcul.

J'ai tout de même trouvé sur un site (calculis.net pour ne pas le citer) un calcul de la quantité totale.
En tenant compte des éléments donnés par Irrijardin, à savoir 6m3 de béton (en intégrant l'escalier) et un dosage à 300kg/m3, j'obtiens :
"- 1800 Kg soit encore 52 sacs de 35 Kg,
- 10530 Kg de mélange (gravier+sable)
- 870 Litres d'eau."

Par déduction, je calcule donc, sachant que j'ai des sacs de ciments à 25kg, mon dosage de la façon suivante :
pour 1800kg de ciment il me faudra 72 sacs de 25kg (ça tombe bien, j'en ai 80 !)
Si je mets 1 sac entier dans la bétonneuse, je rajoute donc 10530/72= 146,25 kg de mélange (par contre je n'ai aucune idée de ce que ça donne en quantité de seaux ou de pelles ! ...il va falloir faire une pesée au préalable)

Et pour finir, je compte de la même façon 12L d'eau

Est-ce que ça vous paraît judicieux ou quelqu'un a-t-il de meilleures infos ?
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
J’ai profité du fait que mon maçon soit obligé d’ouvrir la bute dans l'angle de la maison suite à un soucis sur le drainage pour changer également mes plans quant à la position du local technique de la piscine. A l’origine, celui-ci devait être dans le vide sanitaire, en face de la piscine. ça aurait été moins loin, certes, mais il aurait fallu creuser dans le vide sanitaire et passer les tuyaux sous la fondation de la maison… ça me faisait un peu peur quand même.
Du coup, j’ai demandé à mon père de poser un gros tuyau qui relie la cave à la zone piscine avant que Fabrice ne remette la terre.
Je passerai les différents tuyaux dans celui-ci le moment venu.


Avec cette solution, ma pompe et tout le reste se trouvera dans la cave, bien à l’abri du gel et proprement sur du béton…
Bon, il est vrai que je rallonge la distance entre la pompe et la piscine (environ 12 m), mais ça me permet de rester au même niveau que la dalle de la piscine. ça me donne également un accès plus facile. J'aurai moins de travaux pour ramener l'électricité. Je peux tout bien fixer et mettre à plat ...il va juste falloir que je trouve un autre endroit pour stocker mon bois l'hiver prochain






La journée du samedi fut consacré à ajouter les fers tors verticaux pour atteindre les 1m50, les ligaturer à ceux qui ressortent de la dalle et à ligaturer le second étage de blocs. Mine de rien, ça prend un temps fou ! Il y a tout de même plus de 100 tiges verticales, et donc autant de “ligaturages” sur les horizontales…


Nous avons aussi ramené les agglos de l’avant à l’arrière de la maison et nous en sommes servis pour caler la première rangée. En fait, j’ai vu sur quelques blog qu’il fallait bien caler celle-ci sinon le béton risquait de faire éclater les blocs, surtout si celui-ci est trop liquide. Pour les étages suivants, le problème ne se pose pas puisque les blocs ont des espèces de têtons pour s’emboiter, comme les Legos.







Et voilà, maintenant je n'attend plus que le soleil samedi pour couler mon premier béton.
Sinon, j'ai aussi commencé la récolte de bouteilles vides pour protéger un peu mes fers tors verticaux ...ou plutôt ceux qui viendraient s'y aventurer un peu de trop près sans y prêter assez d'attention
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Il paraitrait que le printemps est arrivé la semaine dernière. Malheureusement ce week-end avait encore des relents d’hiver !! Bon, certes, les températures étaient clémentes, mais la pluie était là également.
Au vu de ces prévisions, vendredi soir nous avons changé le programme. J’ai troqué ma pelle et ma bétonneuse contre un bon massage et un repas délicieux avec mon épouse à la Sources des Sens à Morsbronn… je n’ai pas perdu au change !! …mais en attendant, la piscine ne se monte pas toute seule non plus !
Dimanche c’était l’anniversaire de la dernière, donc j’ai passé la journée dans la cuisine …mais c’est un plaisir également.
Pour donner l’impression que ça avance, nous avons collecté quelques bouteilles en plastiques, histoire d’ajouter une protections aux fers tors verticaux qui ressortent à hauteur des yeux.

C'est Denisdenis01 qui va être content

[URL=http://www.forumpiscine.com/photos/viewer-pid_8496.php][/URL]
Mon père a également rajouté quelques planches pour boucher les trous inévitable aux coins et a renforcé le calage avec les agglos. Nous sommes maintenant bien paré pour débuter le béton.

Je regarderai attentivement la météo cette semaine. Jusqu’à présent on nous promet des températures estivales et un grand ciel bleu ce week-end. Pourvu que ça reste ainsi. D’autant plus que, une fois n’est pas coutume, j’ai quelques jours de repos jusqu’au 1er mai…
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Nous nous posons aussi la question avec mon épouse des margelles. D'un côté j'aimerais bien faire continuer la terrasse en bois jusqu'au bord de l'eau, ça donnerait une impression d'espace sur la terrasse plus important, je pense, et surtout ça éviterait de se cramer le séant sur des margelles bouillonnante après une belle journée d'été. D'un autre côté, j'ai un peu peur de la résistance des lattes de bois au bord de la piscine, même s'ils sont autoclave et classe IV. Est-ce que quelqu'un a une expérience qui me permettrait de faire le bon choix ?
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
La météo n’est vraiment pas de mon côté ces derniers temps. ça fait plus d’un mois que ma piscine attend son béton, mais tous les samedi, seul jour de la semaine où je peux m’y atteler, il pleut !
ça fait maintenant plusieurs week-end de suite que je reporte mes travaux.
Résigné, j’en ai profité pour rendre visite à Irrijardin à Vendenheim dans le but d’éclaircir certains points. Bien m’en a pris puisque j’ai évité ainsi quelques grosses bêtises. Pour exemple, j’avais dans l’intention de mettre les buses de refoulement dans la première marche, mais du coup, la plage (la première marche) deviendra un nid à saleté puisque l’eau n’y sera pas remuée…
bref, je ne regrette donc pas ma visite au magasin. Le gérant y est d’ailleurs toujours aussi sympa.
Heureusement pour moi, je faisais le pont du 1er mai… et lundi n’était pas pluvieux ! on a même vu le soleil par moment


C’était donc l’occasion ou jamais de commencer enfin à couler le béton. J’emprunte la bétonnière au voisin, réquisitionne un peu de main d’œuvre et c’est parti.

On vérifie les différents coffrages. Il a également fallu découper l’emplacement de la bonde latérale



Le tuyau mis en place pour passer les différents raccords jusque dans la cave nous sert pour le moment à passer le tuyau d’arrosage. C’est pratique !

Après un peu de préparation, la machine est lancée vers 10h. En suivant mes calculs, on a décidé de mettre environ 7-8 pelles de mélanges (ce qui correspond à une cinquantaine de kg) pour un tiers de sac de ciment (8,3 kg). L’eau, c’est au feeling finalement…
Nous ne sommes pas trop de quatre finalement :

Il faut donc ramener les matériaux (gravier et sacs de ciment) de l’avant de la maison à l’arrière…
préparer des seaux de 8kg de ciment et charger la bétonnière.


Ensuite on remplie les seaux que l’on verse dans les irriblocs.



Nous avons donc couler jusqu’au niveau des fers tors du second étage, de façon à ce qu’ils ne soit pas juste à la limite entre les deux coulées. D’après le gérant d’Irrijardin, il n’y a pas de problème à couler le murs en plusieurs fois. J’avais un peu peur d’un éventuel problème de cisaillement au niveau de la frontière entre deux coulée, mais apparemment il ne se poserait pas.


il m’a aussi expliqué qu’une fois fini il faudra lisser les murs intérieur pour ne pas voir des reliefs sur le liner ensuite. Pour ce faire, quelques petits rattrapages à la colle de carrelage extérieur devraient faire l’affaire.

Nous terminons les deux premiers étages pile à 17h, malgré tout un peu fatigué quand même.
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Décidément les samedi se suivent et se ressemblent ces dernières semaines : pluie, pluie, pluie !!
Dans ces conditions, il devient difficile de faire du béton vu que c’est tout de même une bonne journée entière de travail et qu’il vaut mieux être quelques-uns pour s’y atteler.
Mais qu’à cela ne tienne, j’avance quand même …même plus doucement que prévu.
J’ai monté deux étages supplémentaires. Du coup, il a fallu créer un escalier pour pouvoir franchir le mur qui fait maintenant 1,30m.

Lors de notre passage chez irrijardin, nous avons aussi découvert qu’il existe en fait des bout de fil de fer à ligaturer tout prêt. Nous perdions en fait un temps fou à essayer de faire nos boucles avec le fil de fer acheté chez BigMat… ils auraient pu nous le dire au moment de l’achat !

Il s’agit en fait de petit bout de fil de fer, avec deux boucles préformées aux extrémités. Le travail devient d’une facilité déconcertante. J’ai fait le troisième étage tout seul en deux heures, alors que pour les deux premiers étages nous étions à deux pendant la journée complète.



J’en ai également profité pour installer déjà les logement des deux spots

La pluie qui s’invite remplie déjà ma piscine…
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Ce samedi le temps prévu par météo-france était incertain. Du coup, nous avons une fois de plus laissé tombé le béton et avons décidé de finir le montage de la piscine proprement dite, pour ne plus qu’à avoir à couler quand le soleil sera enfin avec nous.
Le matin, nous avons rangé un peu la cave. Il faut dire que durant la semaine où je suis absent, mon père continue quelques travaux. Il a entrepris de nous installer de grosses étagères partout dans la cave pour nous créer de l’espace de rangement.
La première partie étant montée, il a fallu ranger pour libérer l’espace prévu pour la seconde étagère.

L’après-midi, le soleil a quelque pu percé. en tout cas, il ne pleuvait plus trop… En revanche la piscine, elle, est bien inondée : nous avons environ 5 cm d’eau.
Première mission, pour ne pas travailler trop les pieds dans l’eau, vider un peu. Mon père propose la solution de percer un trou à la Hilti au niveau de la dalle et de racler l’eau… j’avoue que l’idée, bien qu’intéressante, ne me rassure pas vraiment. Je préfère demander conseil avant au pisciniste. La solution en attendant consiste à percevoir un seau et un peu d’huile de coude …et hop !

Ensuite nous avons découpé et posé les derniers blocs de polystyrène. Il a fallu également découper et installer le skimmer en calculant avec la hauteur de l’arase. Je pense faire une arase de 5 cm. Etant donné qu’il y aura encore un ragréage au sol, je retrouverai comme ça une profondeur intéressante.

Il nous reste encore à ligaturer le dernier étage et à installer les deux buses de refoulement. C’est au programme de vendredi soir, si je rentre assez tôt. Et samedi, béton …si le soleil le veut bien. Pour l’instant, les prévisions pour samedi ne sont pas des plus optimistes, mais il faut y croire…
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Je suis actuellement entrain de faire plusieurs devis pour la terrasse qui bordera la piscine. Dans l'idéal, ce qui nous plairait serait des lames en bambou. Seul frein ...le prix évidemment. On verra bien.
Le pin autoclave, même s'il est en classe 4, ne me rassure pas vraiment. La terrasse de la maison est en pin, mais je me méfie du "bas de gamme" et la couleur est moins jolie tout de même. Probablement que, si nous devions nous tourner vers du bois de type européen pour une question de budget, nous choisirions du mélèze. Mais bon, le choix n'est pas encore fait.
J'ai tout de même une question pour ceux qui ont des terrasses en Cumaru. Chez bamboofrance, qui me proposent un devis, ils me déconseillent fortement de prendre du cumaru. Apparemment, le bois "pleure" dans la piscine (pour reprendre leur expression). Il paraîtrait que l'eau devient rougeâtre. Idem pour le bas du bardage de la maison quand il pleut...
Est-ce que quelqu'un pourrait me confirmer ou infirmer cette info ? Je ne trouve rien sur internet à ce sujet...
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Les étages montent, du coup il faut s’adapter aux 150cm de hauteur. Nous installons un échafaudage pour pouvoir verser le béton plus facilement. En effet, soulever les sauts pour les verser n’est pas choses aisée…

Le plus compliqué est le mur du fond. Il faut en effet mettre les sauts de béton sur l’échafaudage extérieur, ensuite quelqu’un (moi en l’occurrence) doit patauger dans les 5cm d’eau de pluie qui remplissent le fond de la piscine, monter sur un escabeau à l’intérieur, redescendre avec le saut récupéré de l’autre côté du mur, remonter sur une estrade de fortune confectionner d’une planche et d’agglos, pour finir par verser le béton dans les blocs. La cadence ralentie quelque peu, moi je fatigue un peu plus…
…mais l’envie est toujours présente, on continue donc…
Il faut également calfeutrer les trous réalisés pour pouvoir insérer les buses et veiller à ce qu’elles soient bien à fleur, à l’intérieur de la piscine, pour que ça ne se voit pas sur le liner ensuite. Une planche, une scie à cloche et le tour est joué. Il y a un peu d’eau qui coule, mais pas de béton, c’est donc gagné.

Je laisse volontairement une dizaine de centimètre de rab au dernier étage pour que l’arase soit bien accrochée au reste du mur et coulé dans les fers tors qui dépassent encore.
il faut tasser un peu le béton pour qu'il remplisse bien toutes les interstices sans pour autant "vibrer" le béton pour ne pas faire gonfler puis éclater les blocs !
Après une journée de travail, nous avons fini les 2 tiers de la périphérie.

Les anciens terminent vers 17h. J’ai donc ensuite le temps d’étudier la suite pour optimiser la prochaine journée de travail. La réflexion du moment consiste à savoir comment préparer au mieux la pose de la poutre muralière le long de la piscine :

Problème 1 : si le mur est bien en béton à l’intérieur, l’extérieur reste du polystyrène ! Pas top pour tenir une poutre contre sans qu’elle ne “s’enfonce” dans le polystyrène. La solution que j’imagine donc est de découper plusieurs carré dans la face extérieur des blocs, mettre ensuite un cache en bois. Quand on remplira de béton, celui-ci viendra donc jusqu’au bord et la poutre pourra être fixée directement contre le béton.
Voilà à quoi ça ressemble… on dirait un château fort pour les enfant !

Problème 2 : Comment faire au mieux pour accrocher la muralière le plus solidement et efficacement possible ? J’en ai parlé à mon maçon qui m’a conseillé de couler des tiges filetés directement dans le béton. ça me parait effectivement plus solide que de percer ensuite le béton pour y glisser des chevilles. Le problème qui se pose ensuite est de faire en sorte que la tige fileté soit bien accroché au béton lors du vissage. Vu que la force est dans l’axe de la tige, nous avions peur que le pas de vis de la tige ne suffise pas à lui seul pour tenir correctement la tige en place. J’ai donc fabriqué une espèce de retenue avec des tasseaux en aluminium qui me restaient.

Pour l’attacher, j’ai testé trois solution : avec un boulon, la plus simple mais la plus chère aussi. Avec un clou, mais il faut percer avant la tige et sans perceuse sur support, j’ai rapidement cassé un forêt… j’ai donc abandonné l’idée aussi. Finalement, le plus simple est souvent le mieux : avec du fil de fer !
Une fois tout en place, le résultat est le suivant :

Pour les tiges filetés j’ai pris du diamètre 16. ça devrait faire l’affaire. J’ai creusé les carré à l’endroit où il n’y a pas le renfort du polystyrène pour garder la meilleure résistance possible du bloc lorsque je coulerai le béton.


Dernière réflexion : le futur escalier.
Là aussi deux solutions :
Soit je fais la devanture de chaque marche en agglos et je comble avec du recyclé ou du tout-venant. C’est le montage à gauche sur la photo. J’ai vu ça sur plusieurs blogs similaires au mien.
Soit je comble tout avec des agglos. C’est le montage de droite sur la photo. C’est également la solution que m’a préconisé le responsable d’Irrijardin Vendenheim, étant pour lui la moins onéreuse.

Dans les deux cas, il y aura quelques centimètres de béton sur le dessus. Je ferai le ragréage de la piscine à la fin pour également le faire sur les marches. Les imperfections sur l’avant des marches seront comblées avec de la colle de carrelage extérieur.
Pour les hauteur, je vais faire la plage à 105cm (1m en agglos + 5cm de béton); ça me fera 35à 40cm d’eau. Les deux marches suivantes auront 20cm de moins (hauteur de l’agglos oblige) pour finir par une hauteur d’environ 60cm. Mais comme on est déjà bien dans l’eau, cette hauteur ne sera pas gênante je pense.
Les deux solutions présentées ont leurs avantages et inconvénient.
La première permet surtout de donner les mesures que l’ont veut aux marches. Sur la photo, j’ai monter mes agglos de façon à avoir une première marche-plage de 70cm, puis les deux suivantes de 30cm. Il faudrait que je comble avec 2,5 m3 de recyclé, tout venant ou autre chose qui ne se tasse pas avec le temps. L’inconvénient, c’est que je ne sait pas s’il est nécessaire de tasser ensuite le tout venant avant de couler le béton dessus et j’ai un peu peur que celui-ci ne se fissure par la suite… Ensuite, il est vrai que c’est plus coûteux.
La seconde offre un montage plus facile. Je pense bétonner que les agglos extérieurs; les autres seront “coffrés” par ces derniers et de toute façon maintenus par la pression de l’eau. Le montage sera donc plus rapide et prendra moins de béton (bien que ce n’est pas de ça que je manque, je crois que le fournisseur à vu gros !). En revanche, les dimensions risquent d’être restreinte : 60 ou 70 cm pour la plage puis 20cm seulement pour les marches. En contrepartie je gagne 20 cm de plus sur le reste de la piscine (mais aussi 500L d’eau de plus à chauffer …mais est-ce que ça compte sur les 44000L que comptera la piscine ?!)
Je n’ai pas encore décidé…
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
J'ai pris un peu de retard dans mon blog... Aïe aïe aïe Je vais donc tenter de rattraper celui-ci par une petite série de posts différenciant les différents domaines de nos avancées.
Revenons tout d'abord à mi-juin …et ça tombe bien : j’ai notamment une semaine de vacances. ‘faut donc que ça avance !!

on commence donc la semaine par les coffrages de l’arase. Grâce à la gentillesse de Fabrice, mon maçon, je n’ai pas eu à louer ou acheter tous ces serre-joints et ces planches de coffrage. Comme quoi on s'y retrouve toujours à payer un peu plus cher un artisan honnête et sympa. Ceux qui ont lu mon blog sur la construction de la maison (http://taz67.forumconstruire.com) sauront forcément de quoi je parle et sauront éviter GE Construction ! mais revenons à notre piscine.


Avec mon père on aligne au mieux les planches. On coupe également à la flex les rares fers tors qui dépasseront de l’arase.


Le skimmer, lui, doit être coulé dans l’arase. J’ai laissé 2 cm de béton au-dessus du bord du skimmer. Le but est d’avoir une ligne d’eau la plus haute possible tout en gardant une solidité optimale.



La dalle n’étant pas parfaitement horizontale (on perd 1 à 2 cm sur la largeur) il a fallu trouver une astuce pour être bien à l’horizontale avec l’arase. La terrasse reposera notamment dessus et je ne sais pas si je pourrai encore jouer au moment de poser les lames.
La solution est donc de travailler ... la nuit !!
eh oui, il a fallu attendre le coucher du soleil pour pouvoir utiliser le niveau laser. J’ai posé celui-ci au milieu de la piscine et il m’a suffit ensuite de tapoter les planches pour les ajuster parfaitement.


La prochaine étape c’était le béton. Le soleil commençant à taper fort, il a même fallu descendre le parasol !

L’arase est faite en béton. J’hésitais à la faire en mortier pour faciliter le clouage du rail pour le liner, et pour que ce soit plus lisse, mais finalement j’ai privilégié la solidité …on verra si j’ai eu raison ou pas.

C’était aussi l’occasion de constater que les blocs de parpaings que j’avais mis pour retenir le logement des spots n’ont pas été aussi efficace que prévu… ou alors c’est moi qui ai trop tassé le béton lorsque nous avons coulé le mur. Quoiqu’il en soit, les logement ressortent un petit peu, moins d’un centimètre, mais bon. Je tenterai de rattraper ça avec la colle de carrelage lorsque je boucherai les différents petits accros pour que ça ne se voit pas sur le liner.
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Nous sommes le 16 juin, au programme des prochaines journées : montage de l’escalier.
Tout d'abord il faut préparer la construction : nettoyer un maximum l’intérieur de la piscine, et surtout la partie où se positionnera l’escalier. Ensuite, il s’agit de ramener tous les agglos à l’intérieur. 176 agglos en tout. A raison de 20kg pièce, nous avons donc transvasé 3,62 tonnes !


Il a ensuite fallu se remémorer nos interminables soirées de Tetris pour optimiser l’agencement. J’ai finalement préféré la version tout en agglos à la version mur et concassé. Avant tout pour une histoire de coût : l’agglos est moins cher par rapport au même volume de gravier ou concassé, et en plus j’économisais la livraison (il m’aurait fallu 3m3 de concassé vendu par sac… trop lourd pour ma remorque !)
Mais également pour la solidité : je n’aurais pas eu la possibilité de tasser de concassé, et j’ai peur qu’avec le temps mon épaisseur de béton dessus aurait fendu. En plus ça m’a évité quelques coup de pelles à transvaser par dessus le mur de 1,5m !



Ceci dit, il y avait pas mal de boulot quand même. Deuxième jour, béton + mortier ! Du mortier pour coller les premières rangées (celles derrières ne sont pas collé. De toute façon l’eau exercera une pression vers le mur, donc il n’y a pas de raison pour que ça bouge), et du béton pour combler les interstices pour solidifier tout ça et empêcher tout mouvement ultérieur.
Les agglos étant posés touts les uns contre les autres, il n’est pas évident de bien aligner ceux du bord de l’escalier. Mais je me dis que je rattraperai les différents décalages la colle de carrelage.


Au final, nous avons fait une plage de 70cm, puis deux marches de 20cm chacune. Ce n’est pas bien large, mais inévitable si on ne met que des agglos. L’avantage, c’est que ça nous laisse une plus grande place de baignade. Je vous dirai à l’usage si 20cm c’est trop juste ou si dans l’eau ça passe inaperçu…
Pour les hauteurs, la première marche se situe à 105 - 110cm environ (une fois l’arase et le ragréage de posé). La seconde à 85cm et la troisième à 65cm. Là aussi j’ai subi la contrainte de la dimension standard des parpaings. Mais c’est à peu près ce que je voulais. Et puis j’ai pu jouer un peu avec l’épaisseur de l’arase.





Une fois la maçonnerie faite, après une nuit de séchage, nous nous sommes attaqué à l’arase. J’ai fait celle-ci en béton.


Finalement je me demande si avec tout ces travaux, il n’aurait pas mieux fallu commander un escalier en plastique…

il faudrait faire le calcul…
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Quand nous avons acheté la piscine, le vendeur d’irrijardin nous a conseillé de maçonner notre escalier avec des agglos. D’après lui, cette version serait la moins coûteuse… je me pose aujourd’hui la question. Vérifions donc !
comparons les différentes solutions :

Solution 1 : Escalier en parpaings


Étudions tout d’abord la version dont je peux parler le mieux, vu que c’est celle que nous avons appliqué. J’ai déjà expliqué plus tôt la possibilité de combler avec du recyclé entre les agglos. C’est légèrement plus cher, mais ça permet d’avoir plus de liberté quant à la largeur des marches.




Qu’est-ce que cette escalier m’a coûté ?

  • le mur de la piscine : 15 blocs en polystyrène pour 4 m à 15€ pièce = 225 €
  • 180 agglos à 1€ pièce = 180 €
  • Béton : j’ai utilisé pour 592 € de ciment + gravier (6m3) pour l’ensemble de la piscine. Pour le mur de 4 m (100€) + l’escalier et les arases (50€), on peut compter 150 €
  • Livraison du matériel = 40 €

Le total de l’escalier est me revient donc à 595 €


Solution 2 : Utiliser les irriblocs en polystyrène


C’est la solution la simple pour maçonner l’escalier de sa piscine. Les murs sont mieux alignés qu’avec des parpaings et pas besoin de lisser les faces avec de la colle de carrelage.
En revanche, il faut remplir de béton entièrement et rajouter les fers tors. Dans cette version, il me semble encore plus facile d’adapter la dimension des marches à ses envies. Si la conception de la structure est plus simple et rapide, il faudra également réaliser l’arase.
J’ai emprunté ces photos sur un très bon blog de piscine poly : "Notre petite piscine en Irriblocs" de floraetjm …merci à eux !

Qu’est-ce que coûte un escalier en poly ?

  • Blocs polystyrène : 15 pour un mur de 4 x 1,5 + 36 pour un escalier de 25cm/25cm/50cm (les marches sont plus grande, mais la plage plus petite; l’un dans l’autre ça doit correspondre à mon escalier 20/20/70). Nous avons donc 51 blocs ) 15 € = 765 €
  • Béton : là aussi il en faudra davantage puisqu’on remplit tous les blocs. On garde les 100 € de béton pour le mur de la piscine. Pour les 36 agglos de l’escalier, on a donc 240 €

Dans cette version, mon escalier me serait probablement revenu à environ 1000 €


Solution 3 : Un escalier pré-moulé


Il existe des escalier pré-moulé à poser sous le liner. Ils sont généralement en stratifié (verre-polyester) monolythique. Ils vous évitent tout un pan de mur et surtout de maçonner l’escalier. Pas d’arase, pas de lissage. Pas mal de temps et de sueur donc d’économisé …mais à quel prix ?
J’avais vu dans le catalogue d’irrijardin des escaliers droits. Mais je n’ai pas retrouvé la référence sur le site… Une rapide recherche sur internet me laisse estimé un tel achat à au moins 2000€ pour quelque chose de similaire à mon escalier. Des solutions plus petites sont évidemment moins chères…


En conclusion,
le vendeur d’Irrijardin avait donc bel et bien raison
En construisant l’escalier, j’avais réellement le doute. Finalement, le travail me parait d’un coup avoir été plus facile en sachant que j’ai économisé 1500€

Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Entre les travaux de maçonnerie, les petites tâches prennent également beaucoup de temps.

Revenons un fois de plus quelques temps en arrière, en juin, quand il pleuvait comme en automne.

Pour évacuer l’eau de pluie et nous permettre de travailler au sec, mon père a entrepris de “trouer” ma piscine !!

deux coup de Hilti et voilà que ma belle piscine ressemble déjà à un gruyère… Bon, il faut reconnaitre que c’est efficace et finalement bien pratique. On rebouchera ces deux trous juste avant de poser le liner…


Pour éviter de voir la marque de la jointure des briques sur le liner, il faut combler les trous par de la colle de carrelage. Dans mon élan, et ne sachant pas qu’elle “marque” restera visible une fois le géotextile de posé, j’ai jointé toutes les jointures et lissé le bord intérieur de l’arase.
Il faut régulièrement aspirer toute la poussière et les débris laissés par la maçonnerie ou la colle de carrelage.
ensuite j’ai entrepris de raboter le béton qui ne serait pas parfaitement aligné avec le mur ainsi que les angles des arases, surtout à l’escalier où il n’y a pas de rail Hung.
Comme ma dalle a été bien faite (merci Fabrice) je peux me passer de ragréage. Mais du coup, il y avait là aussi quelques “coulures” à raboter à la flex.
Quelques disques y ont donc rendus leur dernier souffle à cette occasion

Mais l e travail est parfois quelque peu dangereux aussi. Surtout quand il faut passer sans cesse un mur d’ 1,5m sans escalier et qu’on a la flemme pour prendre à chaque fois un escabeau :
un petit saut mal ajusté dans la précipitation, le pied qui atterrit à cheval entre la fondation de la future-terrasse et le terrain meuble à côté, la cheville qui tourne à 90°… Aïe
rien de cassé, heureusement, mais une très belle entorse tout de même… c’est ballo !
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 6000 message
Salut,

C'est une mauvaise idée de boucher les trous de la piscine, elle ne doit pas etre étanche, si tu les bouche tu risque d'avoir de l'eau qui reste un temps entre la structure et le liner ; Risque de plis augmenté.

Donc : Trop plein, puit de décompression avec base en galet et piscine percé OBLIGATOIRE.
0
Messages : Env. 6000

Ancienneté : + de 11 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Irrijardin a téléphoné : mon liner est arrivé !! Youpii


Je programme donc ça pour samedi. Du coup, il a fallu mettre un coup de collier sur les finitions de la piscine et pour poser le rail Hung.
Tout d’abord j’ai rattrapé un peu le ragréage de la première marche. Je crois bien que c’est la partie de la construction où j’en ai le plus ch***. Pourtant ça ne paraît pas compliqué, le ragréage. Mais chez moi, ça ne veut pas. Je ne sais pas trop pourquoi, dalle trop chaude (pourtant je l’ai fait au petit matin), une fois pas assez liquide (mesures du sac pourtant), une fois trop… bref, j’y suis finalement tout de même arrivé;


…J’espère juste que ces millimètre imprévus ne poseront pas de problème pour la pose du liner sur mesure…

Le rail se fixe avec des rivets tous les 25 cm. J’ai voulu faire l’arase en béton plutôt qu’en mortier pour la solidité …le but est atteint, c’est certain ! même pour ma perceuse, pourtant de qualité, ça n’a pas été toujours évident : le gravier est difficile a percer !

Après de longues minutes à cheval sur le mur, le rail est enfin fixé. A deux, ça va plus vite : je perce, mon père frappe !
C’est là qu’on voit les endroits où l’arase n’est pas parfaitement rectiligne. A moi la flex, et c’est reparti pour un peu de sculpture !


Le rail n’est pas le seul boulot entrepris :

Nous avons positionné les pieds de poteaux pour la future terrasse et percé les trous à la Hilti pour mes tiges filetées de 10mm. Prochaine étape, je les scellerai chimiquement


A force d’étudier mon plan réalisé sur Sketch-up, je préfère tout de même assurer le coup en rajoutant un poteau à l’extrémité du L que formera la terrasse du haut. Pour ce faire, il a fallu réaliser une fondation correcte. Heureusement, mon vendeur de matériaux a vraiment prévu grand quand il m’a calculé la quantité de ciment et de gravier.

Si déjà nous y sommes, nous ferons aussi une petite dalle à l’entrée de la cave. 2 objectif à ce niveau :
1/ optimiser le siphon que m’a installé le maçon de Spachbach

2/ prolonger cette dalle pour y poser la pompe à chaleur. J’ai choisi cet endroit parce qu’il est a proximité du local technique sans qu’il y ai besoin de terrasser. En plus de ça, vu que c’est sur le côté de la maison, j’espère que le bruit de la pac sera moindre que si je l’avais mise sous la terrasse. Le future escalier fera de toute façon un cercle car la distance en “direct” donnerai un escalier trop abrupte.
J’emprunte donc une fois de plus la bétonnière du voisin et passe 6 de ciments pour ces deux réalisations. Une après-midi écoulée tout de même…


Pendant ce temps, mon épouse a également mis la main à la pâte …ou plutôt au crépi, devrais-je dire.
Si le polystyrène ne craint pas l’eau, il craint en revanche le soleil. C’est quand j’ai décidé de passer le balai avant d’aposer le primaire d’accrochage que j’en ai pris conscience : le polystyrène prend doucement une couleur jaunâtre là où le soleil tape dessus.

Le but n’est pas de faire une façade de maison, mais juste de mettre une couche de façon à protéger les blocs poly des UV.


En fin de soirée, le soleil est déjà couché mais je profite encore des dernières lueurs du jour pour coller quelques tuyaux, histoire de gagner quelques minutes sur samedi prochain… la journée sera déjà très chargée avec la pose du liner !
Durant la semaine, mon père a également rattrapé la partie de la gouttière qui s’était un peu affaissé avec le remblai. Merci à lui.
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
elokan a écrit:Salut,

C'est une mauvaise idée de boucher les trous de la piscine, elle ne doit pas etre étanche, si tu les bouche tu risque d'avoir de l'eau qui reste un temps entre la structure et le liner ; Risque de plis augmenté.

Donc : Trop plein, puit de décompression avec base en galet et piscine percé OBLIGATOIRE.


Salut Elokan,

Je te remercie pour cette info, mais j'avoue ne pas vraiment comprendre.
Est-ce que tu pourrais détailler pour le novice en piscine que je suis ?

Les deux trous que nous avons fait, ne sont à l'origine pas du tout prévu. C'était juste une solution de facilité pour évacuer l'eau de pluie qui venait à stagner dans le fond et nous empêchait de travailler au sec. D'après le mode d'emploi, tout est fermé. Ensuite on "peint" le mur d'un anti fongicide, puis on colle un feutre géotextile. Après cela, on fixe le liner dans les rails et voilou.
Pour ce qui est du trop plein, je le prendrai sur le skimmer (il y a une prise exprès à l'arrière. Mais je n'ai pas de puit de décompression. Chez irrijardin, ils me disaient que ce n'était pas nécessaire pour mon installation... (Je rappelle que ma piscine restera hors sol. Ma dalle de plusieurs centimètres du terrain tout autour de la piscine, je ne devrais pas avoir d'eau non plus sous le liner... ou bien ?)
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
mictaz67 a écrit:
elokan a écrit:Salut,

C'est une mauvaise idée de boucher les trous de la piscine, elle ne doit pas etre étanche, si tu les bouche tu risque d'avoir de l'eau qui reste un temps entre la structure et le liner ; Risque de plis augmenté.

Donc : Trop plein, puit de décompression avec base en galet et piscine percé OBLIGATOIRE.


Salut Elokan,

Je te remercie pour cette info, mais j'avoue ne pas vraiment comprendre.
Est-ce que tu pourrais détailler pour le novice en piscine que je suis ?

Les deux trous que nous avons fait, ne sont à l'origine pas du tout prévu. C'était juste une solution de facilité pour évacuer l'eau de pluie qui venait à stagner dans le fond et nous empêchait de travailler au sec. D'après le mode d'emploi, tout est fermé. Ensuite on "peint" le mur d'un anti fongicide, puis on colle un feutre géotextile. Après cela, on fixe le liner dans les rails et voilou.
Pour ce qui est du trop plein, je le prendrai sur le skimmer (il y a une prise exprès à l'arrière. Mais je n'ai pas de puit de décompression. Chez irrijardin, ils me disaient que ce n'était pas nécessaire pour mon installation... (Je rappelle que ma piscine restera hors sol. Ma dalle de plusieurs centimètres du terrain tout autour de la piscine, je ne devrais pas avoir d'eau non plus sous le liner... ou bien ?)


Salut Elokan,

Ton post m'a été bien utile pour comprendre certaine chose que j'ignorais totalement. Merci

Suite aux craintes que tu as semés dans mon esprit (), je me suis un peu renseigné sur internet tout d'abord puis j'ai appelé le gérant d'Irrijardin Vendenheim pour savoir ce qu'il en était.
Sur internet, j'ai donc trouvé des blogs de personnes qui ont rencontré des problèmes d'eau qui stagnait entre le liner et le mur, ou plutôt d'un trop plein d'eau qui s'engouffrait entre les deux parties, puis en s'échappant laissait des plis dans le liner. A chaque fois était en cause le système de drainage autour de la piscine qui ne laissait pas l'eau s'évacuer correctement, ou encore des remontées de nappe phréatique. C'est problèmes étant a exclure chez moi, vu que la réalisation restera hors sol, je me suis tout de même demandé si l'eau qui s'infiltrerait le long des parois lors de forte pluie (les blocs de polystyrène n'étant pas étanches et laissant des interstices) pouvait créer des problèmes à l'avenir.
Du coup je réfléchissait à la possibilité de recouvrir toutes les parois extérieures d'un hydrofuge, style peinture bitumeuse pour les fondations de maison.
J'ai donc appelé Irrijardin. Il m'a rassuré en m'expliquant qu'un liner, ça "transpire" ...chose que je ne savait absolument pas. C'est à dire, que de l'eau passe forcément entre celui-ci et le mur, et que par conséquent il faut lui laisser la possibilité de s'évacuer.
du coup, je comprends mieux maintenant ton message.
Normalement, cette eau est évacuer grâce justement la perméabilité du mur en poly. Lorsqu'il n'y a pas de grande quantité, telle une source ou une nappe phréatique, ça se fait sans créer de plis, d'après lui. Maintenant, en ce qui concerne les 2 trous effectués, il m'a également expliqué que le liner forme de toute façon un arrondi dans le coin entre la dalle et le mur sur environ 5cm de part et d'autre. Par conséquent, je peux les laisser, ils ne seront pas gênant, au contraire. En revanche, il ne voit pas l'utilité d'en ajouter également de l'autre côté.

Malgré tout, pour protéger correctement le liner d'éventuelles infiltrations suite aux éclaboussures, ou devrais-je dire aux simili raz-de-marée, que je ne pourrai éviter, vu l'énergie débordante de mes filles , j'ai décidé de rajouter une bande bitumeuse sur le rail Hung déjà posé. mais ça fera l'objet d'un prochain post.
Dans tous les cas merci pour ton conseil, et n'hésites pas si tu décèle encore quelque chose...
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Le liner est là.
Encore joliment dans son emballage qu’il faut bien prendre soin de poser sur la tranche en attendant le déballage.
J’aurais pu le poser samedi dernier, mais d’un côté, le tableau électrique n’est pas encore réalisé. L'électricien ne vient que ce samedi me filer un coup de main pour le faire. J’aurais pu tout de même commencer simplement en branchant la pompe sur une prise électrique banale via une rallonge, mais ça ne me paraissait pas top. D’autant plus que je suis absent de la maison durant toute la semaine, alors que j’ai des congés à compter de samedi. ça me permettra donc de surveiller un peu mieux les premiers jours de vie notre piscine…

En attendant j’ai continuer quelques autres travaux :
La tuyauterie tout d’abord. Elle est quasiment prête. Il ne reste plus qu’à coller les raccords dans le local technique.
D’ailleurs à ce sujet je me pose une question sur le branchement du coude transparent. Mais je ferai un post à part pour ça...

Le by-pass ainsi que les trous pour la pompe à chaleur sont réalisés.

Vu que pour la piscine, c’est assez bien avancé, nous continuons donc les travaux pour la terrasse :
Tout d’abord, préparation du mur pour accrocher les sabots qui soutiendront les poutres. Il y en aura 2 de part et d’autre de la piscine, accrochés avec des tiges filetés scellées. Il a fallu enlever le polystyrène sur une partie et combler par du béton pour avoir quelque chose de dur contre lequel reposera le sabot. Il faudra en revanche faire attention que ma tige rejoigne bien la partie centrale du mur et ne soit pas fixée que dans cette partie de béton ajouté…

Seconde partie de la journée : préparation de la poutre muralière au niveau du L de la terrasse du haut. Là, la contrainte technique résidait d’une part dans la gouttière qu’il a fallu démonter, et qui sera refixé sur la poutre par la suite, et d’autre part dans le lambris du bas de la maison qu’il a fallu enlever. Il y avait également la bande plastique contre les insectes qu’il a fallu remonter.

Au final, nous avons donc troué les agglos tous les 30cm avec la hilti, au diamètre 20.
La technique choisie consistais à percer tout d’abord la poutre, ensuite de la mettre en place le long du mur soutenue par des poteaux, puis de marquer le murs au niveau des différents trous à la perceuse. On a ensuite enlevé la poutre pour percer à la Hilti sur une quinzaine de centimètre de façon à passer la partie centrale de l’agglo et avoir donc deux appuis dans lesquels reposer le tamis pour le scellement chimique.


Une fois ceci de réalisé, j’ai encore préparé la poutre en question en la revêtant de la fameuse bande bitumeuse côté mur et sur le dessus.
Celle-ci a pour but d’empêcher l’eau de pluie ou l’humidité du béton de stagner entre le mur et la poutre muralière. Apparemment elle est nécessaire sur toutes les poutre muralières mais pas sur les lambourdes puisque c’est du pin autoclave classe IV (sur du classe 3, il faudrait les recouvrir).
enfin, la section découpée a été également enduite d’un mixture goudronnée. En effet, il faut savoir que le sel autoclave ne pénètre jamais le bois à cœur; Il est donc primordiale de protéger les partie découpées
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
J'ai un peu de retard, une fois de plus, sur mes posts. Je vais donc essayé de rattraper ça...
Fin juillet nous avons posé le liner et mis en eau malgré les 37°C à l'ombre.

Première étape : nettoyer !

Après avoir tout aspiré, on passe une bonne couche d’anti-fongicide. Le but étant de prévenir l’apparition d’algues entre le liner et le mur.
La suite consiste à poser la feutrine géotextile qui en plus de protéger, cachera les imperfections minimes. Dans les blogs que j’ai lu c’était bien souvent la partie la plus délicate en raison de la difficulté à couper le géotextile.
Pour ma part, il n’en a rien été. Avec de bon ciseaux type ciseaux de médecin pour couper les habits, je n’ai pas eu ce problème. Mais surtout : oubliez le cutter !!





Ceci dit, il faut essayer d’aligner au mieux à bord à bord les différents morceaux et ne pas oublier de découper les orifices. J’ai utilisé un rouleau pour les murs et le second pour le sol et l’escalier. Il m’en restais assez pour refaire une passe sur le sol. J’ai hésité, mais finalement je ne l’ai pas fait …et à vrai dire, à l’utilisation il s’avère que ce n’était vraiment pas nécessaire.







Enfin l’étape cruciale : la pose proprement dite du liner. Bien souvent, on vous déconseille de le poser vous même. A chaque fois que je disais que j’allais poser le liner moi-même, on m’a dit “Ah bon, tu oses ? c’est délicat…” Mais rassuré par les blogs que j’ai lu, j’ai décidé de me lancer …et surtout d’économiser les 1000 € qu’on vous demande pour la pose !

Et franchement, rien de plus facile !


Une fois la feutrine de posé, on ne marche plus qu’en chaussette à l’intérieur du bassin.










Il faut commencer par les coins (c’est important pour ne pas avoir de plis récalcitrant ensuite) et revenir vers le milieu. D’où l’intérêt d’être deux !


La mise dans le rail Hung est un jeu d’enfant. ça se clips très facilement et tient très solidement. J’ai ajouté, pour la mise en eau, des pinces à linges en bois cassés en deux, mais franchement c’était superflu.


Il ne faut pas oublier de mettre le premier joint entre le mur et le liner (la feutrine, elle, est découpé sur l’extérieur des plastiques). Le film collant sur les joints n’est pas de la meilleure qualité : celui sur le joint du skimmer s’est enlevé avec la protection !

Il a donc fallu couper quelques bouts de scotch double face pour le remplacer




Les buses de refoulement sont également prêtes …non sans mal. Encore un point négatif, découlant certainement du fait qu’il n’y a aucun mode d’emploi pour cette partie du montage de la piscine. Il faut en effet visser la buse dans son logement coulé au préalable dans le béton du mur. Mais voilà, comment visser correctement quelque chose quand on a pas de prise !
Je me suis donc débrouillé avec 2 vis et une tige …mais peut-être quand vissant la dernière partie de la buse ça aurait été aussi, faut voir…


J’ai aussi lu qu’il était conseillé de photographier les différentes pièces pour retrouver facilement l’emplacement des vis une fois que le liner les recouvrera. Je l’ai donc fait, mais il est facile de retrouver l’emplacement au toucher également.


En fin d’après-midi, le liner était calé. Vu que la mise en eau nécessite un peu de boulot quand même, nous remettons cette étape au lendemain matin. Du moment que le liner est posé, on ne craint plus une petite averse (…je ne voulais pas laisser simplement la feutrine !)
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Une fois le liner de posé, le plus délicat reste à faire : mettre en eau en éliminant tous les plis. Mais rassurez-vous, il n’y a vraiment rien de compliqué.

Le liner a été fixé la veille. De ce fait, la feutrine n’a pas été mouillé par la petite averse de la nuit.
J’ai demandé à mon épouse de me donner un coup de main. Du coup, avant toute chose, j’ai eu droit à une mission aussi vitale qu’incontournable :

Chasser les araignées qui n’attendaient plus que l’eau pour prendre leur bain.

...sans ça elle n’aurait jamais posé un pied dans le bassin


Pour le moment le liner présente encore beaucoup de plis. Le but du jeu est donc de les faire disparaitre au maximum.

Pour ce faire on installe un aspirateur sans sac que nous a prêté Irrijardin. Le tuyau avec des trous, vient se loger entre le liner et le mur. On calfeutre ensuite les espaces restant autour avec un chiffon. J’ai également bouché le skimmer avec la même méthode et fermé les vannes pour permettre une bonne succion du liner sur les parois.

Ensuite, c’est à quatre pattes pour “pousser” les plis vers les bords. Autant, sur les murs ça se fait tout seul, autant au sol, il faut aider un peu…

Nous avons eu droit à quelques gouttes de pluie, mais comme il fallait rendre l’aspirateur le lendemain, nous n’avions pas le choix. ma femme préfère pousser le plis avec les pieds. ça marche aussi mais c’est moins efficace.

A la fin, il reste encore quelques plis que je ne suis pas arrivé à enlever. J’espère donc que le poids de l’eau le fera. C’était effectivement le cas une fois qu’il y avait quelques centimètres d’eau au fond.


Le point le plus délicat est l’escalier :
Le pisciniste m’a expliqué qu’il fallait mettre du poids sur les marches pour que lorsqu’on rempli, le liner ne se retrouve pas tiré vers le bas. J’ai donc posé des sacs de sable sur un restant de feutrine pour le maintenir en place.

Il est aussi conseillé de mettre l’aspirateur sur une longueur de la piscine et prêt de l’escalier.



Après quelques minutes d’effort et d’aspiration, le liner épouse bien la forme du bassin, malgré quelques plis récalcitrant. Mais il ne faut pas se formaliser, ils disparaitront au moment du remplissage.


Et justement, le remplissage constitue la prochaine étape. Un tuyau branché sur le robinet de la cave et c’est parti !

A raison de 2,5m3 par heure (réseau local) il faut compter un peu moins d’une vingtaine d’heures pour tout remplir.
Je me suis renseigné pour le faire via la borne incendie des pompier, mais, mis à part pour gagner du temps, il n’y a pas d’intérêt. Le pisciniste me l’a d’ailleurs déconseillé : il faut voir avec la sdea pour la location d’un compteur, puis voir avec les pompier pour la location d’un tuyau et ajouter encore un filtre en bout de chaine… trop compliqué pour pas d’économie.

J’ai aussi évité l’eau de pluie du puits de récupération. Elle n’est quand même pas aussi bien filtrée que celle du réseau. Bien-sûr ça m’aurait économisé quelques sous, mais j’avais peur que ce soit source d’autres complication, entre autre au nettoyage ensuite.
Pour le pisciniste, j’aurais pu remplir 1/3, voire la moitié du bassin avec cette eau, mais à 1€ le m3, j’aurais gagné peut-être 20€… bof.

Pour le remplissage. Je ne fais pas tout d’un coup. je veux être présent pour avoir un œil sur l’évolution. Je coupe donc l’eau durant la nuit. Le plus important sont les 20 premiers centimètres : Il faut finir de supprimer les derniers plis. Chez nous, le poids de l’eau a quasiment tout fait tout seul.
Les plus gros plis se concentrent au niveau de l’escalier. Je surveille donc, les pieds dans l’eau plutôt fraiche, que les sacs de sables fassent bien leur effet.

Première découpe : la bonde latérale à 10cm. étant afféré à autre chose, je l’ai presque oublié. C’est in extrémis que j’ai fait la découpe.

En fait j’ai d’abord découpé le trou au cutter, puis ensuite collé le deuxième joint et vissé la partie plastique. Ce n’est qu’une fois l’eau au niveau des buses de refoulement que je me suis rendu compte qu’il était peut-être plus simple de mettre tout en place et de faire le découpes ensuite… mais bon. encore une fois, il manque un mode d’emploi aussi explicite pour cette partie là que celui qui existe pour la partie construction.



Les logements des spots ont également été découpés une fois l’eau à leur hauteur.
il est important d’attendre le dernier moment pour faire les découpes, puisque l’eau étire le liner au fur et à mesure. si donc vous découpez le liner trop tôt, votre trou se retrouvera décentré et vous aurez des plis autour des éléments scellés.
Pour les spots, j’ai loupé un truc, certainement lors de l’installation du logement dans le béton : J’ai de l’eau qui coule par la gaine !
L’eau doit bien aller dans le logement qu’on voit sur la photo, mais les différentes vis et joints fournis devraient empêcher l’eau de continuer dans la gaine. J’ai apparemment loupé un truc au montage, puisque ce n’est pas le cas chez moi. Le petit schéma fourni avec les spots n’est pas très explicite. Je ne vois pas où est mon erreur. Tant pis, il va falloir boucher le trou au mastic étanchéité…
Du coup, on a pas de lumière encore pour l’instant. Je ne branche pas avant que ce soit résolu. Mais ce n’est pas non plus le plus urgent.


L’eau continue doucement à monter. Lorsqu’elle atteint la première marche, je remonte les sacs sur la suivantes, puis sur la troisième. Au fur et à mesures, les plis s’estompent d’eaux-mêmes.
Toutes les arêtes se retrouvent arrondies à cause de la tension du liner. C’est plutôt agréable, mais on se rend compte que 20cm pour les marches c’est tout juste. Il ne faudrait pas que ce soit plus petit.


Les dernières pièces sont installés aussi. Je n’attend donc plus que l’eau arrive au niveau du skimmer pour mettre la pompe en marche


Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Après une vingtaine d’heure, les 45000L d’eau ont remplie la piscine.
Premiers nettoyages à l’épuisette pour enlever les impuretés qui flottent gentiment. Pour celles restées au fond, ce sera plus délicat vu que je n’ai pas encore investi dans un aspirateur… mais je me rends compte de l’importance de le faire prochainement. Le balai et l’épuisette ne suffisent pas !










Bon, force est de reconnaitre que pour le moment ça fait encore un peu chantier, mais même sans une belle terrasse autour, cette piscine est déjà magnifique et la vue y est imprenable…
j’ai hâte de la voir habillée de sa terrasse en Itauba.




En attendant, j’ai commis une toute petite bourde : j’ai laissé le bouchon sur la bonde de fond latérale.
Il faudrait suggérer à Irrijardin de rajouter un manuel sur l’utilisation de la piscine, et ne pas se contenter du simple manuel (bien fait ceci dit !) concernant la construction de la piscine. Je l’ai déjà dis, mais je trouve dommage que celui-ci soit complet sur la pose des irriblocs, deviennent très succinct concernant la partie pose du liner, conception et branchement du local technique puis totalement muet sur toute la partie utilisation basique d’une piscine. Il serait intéressant pour les novices comme moi de savoir au moins les fondamentaux : temps de filtration, comment régler les vannes, qu’est-ce qu’il faut faire avant la première utilisation, etc.
Pour connaitre ces infos, soit vous cherchez sur internet, soit vous appelez le pisciniste. Malheureusement pour moi je l’ai fait une fois la piscine quasi remplie. C’est donc à ce moment là que j’ai appris qu’il fallait laisser la bonde latérale ouverte et ouvrir la vanne à 1/3.
Si je dis malheureusement, c’est parce qu’il a bien fallu aller l’ouvrir …dans une eau qui n’a pas encore vraiment vu un rayon de soleil !! …gla gla



Avant la première (réelle) baignade, il faut tester l’eau, ce qui se fait avec les petites languettes, et de là réajuster le ph. J’ai donc dilué 4kg de ph- pour arriver à un ph final idéal, soit au environ de 7 – 7,4.
Ensuite, il faut faire une chloration choc, celle-ci n’étant efficace que si le ph est correct. J’ajoute donc mes pastilles dans le panier du skimmer et laisse tourner la pompe durant 24h. Durant ce délai, évidemment pas de baignade ! après tout, ça permet d’attendre que l’eau gagne quand même l’un ou l’autre degrés grâce au soleil


En attendant la première baignade, je me lance dans la construction de la terrasse. Première étape : les pilotis.
Au début j’avais prévu de commencer par la terrasse du haut pour finir par celle entourant la piscine. Mais comme se pose la question de l’accès au bassin en attendant la fin des travaux, j’ai finalement revu mes plans et décidé de commencer par la partie basse de la terrasse.
Nous avons donc découpé les poteaux dans un premier temps. Il font 10 x 10 cm. D’après le site http://www.terrasse-bois.info/construire-soi-meme que je recommande vivement , et les abaques des bouquins téléchargeables, il me fallait des poteaux de 8 x 8. J’ai donc une marge confortable.
ensuite une poutre est fixée en muralière sur les tiges filetés que j’avais coulé dans le béton directement, et d’autres sont fixées à l’aide de sabots.


En attendant le platelage et pour permettre un accès plus aisé, nous avons posé sur la structure en place une dizaine de bastaings et recouvert ça de vieux lino et moquette ; ça fait une plage de fortune bien utile !

Et c’est parti pour la baignade !




Sans Pac, l’eau est encore à 24°C, mais ça le fait


Les travaux, eux, ne s’arrêtent pas là.



nous fixons une des poutres muralières et réceptionnons le platelage.



Celui-ci est stocké dans le garage et sanglé pour limiter qu’il bouge et complique la pose.
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Avec les températures qui chutent ces temps-ci se pose la question de l’hivernage de la piscine. Mon premier hivernage !
comme d’habitude, je fais moultes recherches sur internet pour définir la solution la mieux adaptée à ma situation pas forcément courante : en général, les piscines telles la mienne sont enterrées et les tuyaux se retrouvent donc hors-gel… ce qui n’est pas mon cas !
Le choix d’un hivernage passif s’impose donc naturellement.
Pour les non-initiés (mon cas il y a encore quelques semaines) :
l’hivernage actif consiste à laisser la pompe tourner régulièrement et surtout s’enclencher lorsqu’il y a un risque de gel. Pour ce faire il faut investir dans un petit appareil électronique pour gérer ça. Vu les températures du nord de l’Alsace, et surtout vu que mes tuyaux sont hors sol, cette solution m’imposerait de faire tourner la pompe quasi H24 durant l’hiver…
L’hivernage passif, à contrario, consiste à faire baisser le niveau de l’eau sous les buses de refoulement et le skimmer pour vider les différents tuyaux. On arrête ensuite la pompe et on met dans l’eau des bouées d’hivernage destinées à absorber la pression lorsque l’eau gel en surface. Cette solution, moins chère, nécessite une petite préparation que je vais aborder dans les lignes suivantes et dans les prochains posts.
J’ai donc effectué pas mal de recherches et visité quelques forum pour connaitre les produits nécessaires et la marche à suivre pour retrouver une belle piscine au printemps prochain. Mon pisciniste m’a également bien conseillé. D’ailleurs je vous recommande chaudement leur site que je trouve clair et conçis…et surtout à la portée du débutant que je suis
http://www.irrijardin.fr/boutique/hivernage-piscine#les-premieres-etapes-de-l-hivernage-de-votre-piscine

J’ai donc utilisé les produits suivants :

  • Des pastilles de Chlore choc
  • un bidon de produit d’hivernage “hivernage pemium”
  • du détartrant pour votre filtre à sable
  • 17 bouées d’hivernages
  • 1 gizzmo et 3 bouchons d’hivernage

Une première chose essentielle : il ne faut pas vouloir hiverner trop rapidement ! L’eau doit être inférieur à 15°C impérativement.





Donc avant tout, petit coup d’oeil au thermomètre qui m’indique une eau à 10°C; C’est parfait.



Deuxième précaution : vérifier le PH.
En effet, si celui-ci n’est pas rigoureusement entre 7,0 et 7,4, la désinfection au chlore choc ne sera pas efficace de façon optimale.


Pour ma part, j’ai pas mal de chlore résiduel lié à un PH un peu trop faible (6,8). Je dois donc rajouter un bon kilo de PH plus que je dilue dans de l’eau puis que je verse devant les buses de refoulement en fonctionnement.
Après ça je peux passer au traitement chlore choc.
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Une fois le PH ajusté, il s’agit pour moi de désinfecter parfaitement la piscine pour éviter l’apparition d’algues vertes durant l’hiver et retrouver une belle eau claire et limpide au printemps.
J’ai donc utilisé les pastilles ci-dessous :

http://www.irrijardin.fr/produit/chlore-choc-irripool

Beaucoup de personnes avec qui je discute, me recommande les produits Bayrol. C’est d’ailleurs ce que je prends aussi pour l’entretien hebdomadaire. Et sur les quelques mois d’utilisation, j’en suis très satisfait. Mais j’en parlerai peut-être plus une autre fois…
Il ne faut d’ailleurs pas confondre les pastilles de chlore pour l’entretien régulier et les pastilles de chlore choc. Ces dernières sont plus concentrées : il ne faut d’ailleurs pas se baigner durant les 24h qui suivent une chloration choc. La différence se trouve également dans la taille des pastilles : ici elles font 20g, certainement pour une dissolution plus rapide…
Apparemment de bon rapport qualité-prix, Le chlore choc d’irripool est moins cher que les pastilles bayrol. S’il est efficace je ne pourrai vous le dire que dans quelques mois. Cela dit, c’est le même que j’ai déjà utilisé pour la première mise en eau et je n’en n’avais rien à redire…

Utilisation
La quantité est de 1 pastille par tranche de 1 à 2m3 d’eau pour la mise en eau. Pour l’hivernage, ils préconisent 1 pastille pour 3 à 4m3… Ayant un bassin de 45m3 environ (8x4x1,4 – le volume de l’escalier), j’ai mis une vingtaine de pastilles… autant dire que les 5kg vont vous suffire pour plusieurs années…


Les pastilles se mettent directement dans la corbeille du skimmer; attention à ne pas les jeter directement dans la piscine, à moins que l’effet rechercher soit de tacheter votre liner pour lui donner un côté plus “savane”


Je ne manquerai pas de vous donner un avis sur l’efficacité du produit au printemps. En attendant, sa mise en œuvre est des plus facile.
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Une fois la chloration choc lancée il faut attendre 48h en faisant tourner la pompe avant de mettre la produit d’hivernage.
J’ai fais la chloration vendredi et j’ai faillis loupé le coche pour ce produit. Je m’absente en effet durant la semaine pour le travail, j’ai donc mis le produit d’hivernage dimanche soir, à la lampe de poche en me baladant sur les poutres de la terrasse encore en construction avec la nuit déjà tombé… c’était plutôt folklorique mais ça s’est au final très bien fait…

http://www.irrijardin.fr/produit/hivernage-premium-irripool

Ce produit est destiné à éviter le développement de micro-organisme dans cette eau qui stagnera tout l’hiver. Il sert aussi à empêcher le dépôt calcaire.
Comme pour les autres produits, j’ai tout pris dans la gamme irripool, la référence d’irrijardin. C’est encore une fois, moins chère que bayrol et pour l’efficacité …ben, faudra me relire au printemps

Utilisation
D’après la notice succincte sur le bidon, il faut le faire après la chloration et faire couler le produit le long de la paroi. J’avoue que je ne suis pas rassuré à l’idée de faire couler un produit chimique le long du liner, mais bon, ça dois être adapté je pense… j’espère
J’ai donc mis la quantité préconisée, à savoir 2L pour mes 45m3 dans un petit seau puis j’ai fais coulé le produit le long du liner tout autour de la piscine.
Ce qui est bien, et qui manque bien souvent sur beaucoup de bidon, c’est le niveau doseur sur le côté : on voit par transparence exactement la quantité versée. C’est par exemple quelque chose que j’aurais bien aimé trouvé sur les seau de PH plus et moins, plutôt que de sortir mon pèse personne ou faire au pif à chaque fois…
Une fois le produit versé, il faut relancé la filtration durant 48h avant de continuer.
Je m’attaquerai donc à la suite, càd au nettoyage du filtre et à la vidange des tuyaux dès samedi.
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Le produit ayant eu le temps de faire son effet durant la semaine, il ne me reste donc plus qu’à arrêter la pompe pour l’hiver !
Mais avant ça, il faut nettoyer le filtre à sable puis vider l’eau dans les tuyaux pour éviter leur éclatement lors des périodes de gel.



Etant donné que nous n’avions pas prévu d’évacuation des eaux usées dans la cave, j’ai dû adapter ma sortie “wast” du filtre pour avoir un raccord compatible avec un tuyau plat acheté sur internet. A l’aide de ce dernier et de quelques tuyaux qui me restaient, j’ai confectionné un conduit qui donne jusqu’à sur la bouche d’égout de la rue en contrebas.
Je n’avais initialement pas prévu d’aller si loin, mais le débit est quand même conséquent, je les ai donc rajouté pour ne pas raviner le terrain !




Une fois que tout est en place, il suffit de mettre la commande sur “Wast” pour que l’eau s’écoule directement de la pompe aux l’égouts sans passer par le filtre, préalablement nettoyer.
Lorsque le niveau de l’eau passe sous le skimmer et les buses de refoulement, il faut arrêter la pompe. J’ai acheté un lot de 17 bouées d’hivernages (en promo chez irrijardin aussi). Il suffit de les accrocher ensemble par les petits crochets puis également aux extrémités d’une diagonales et le tour est joué.


Et comme pour le reste des produits, je vous dirai ce printemps si ça a fonctionné !
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Avant de vider les tuyaux et d’arrêter la pompe, il faut nettoyer le filtre. Je ne pourrais pas trop vous dire si c’est absolument nécessaire ou juste une bonne idée pour préserver un bon entretien du matériel, mais on me l’a conseillé. Je préfère donc suivre ce conseil.
Pour retrouver un filtre propre et efficace au printemps, j’ai utilisé le produit “Decalcit Filtre” de Bayrol. Le but est, en tant qu’inhibiteur de corrosion d'éviter la rouille, mais aussi d’éliminer le calcaire, les dépôts et la sédimentation dans le système de filtration.

http://www.irrijardin.fr/produit/decalcit-filtre
Sur le mode d’emploi, ils préconise un nettoyage du filtre 2 fois par an. Pour ma part, je n’en avais jamais fait auparavant. D’ailleurs, je n’avais même pas eu besoin de faire un contre lavage cette année, la pression n’ayant pas bougée. Il faut dire que nous n’avons mis la piscine en route qu’en fin d’été, et nous avons cette chance d’avoir une eau absolument pas calcaire par chez nous.
La mise en œuvre du produit est très facile :

  • On ouvre le filtre (non sans avoir au préalable pensé à couper l’arrivée d’eau !)




  • On dissout le contenu avec 10L d’eau, que l’on verse dans le filtre.

Il faut ensuite laisser reposer le produit durant une nuit avant de procéder à un contre lavage (d’où l’importance de ne pas encore avoir arrêté la pompe !)
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Je viens de poster quelques photos de la terrasse avant l'hiver. J'avais un soucis jusqu'à présent pour poster des photos sur le site, mais ça a été résolu. Ceci pour expliquer qu'elles n'arrivent qu'aujourd'hui.
Mon blog aussi a connu un "hivernage", mais le soleil est de retour en Alsace et la saison 2014 s'annonce sous les meilleurs hospices...

Au programme des prochaines semaines : avancer la terrasse et la finir au plus vite. Il ne reste plus que l'escalier (un gros chantier, surtout pour mes neurones !!) et le platelage. vivement la semaine de congés pour faire tout ça, et avec un peu de chance, on passera pâques sur notre toute nouvelle terrasse !!!!

Mais également, remettre la piscine en route !!
Pour ce faire, je viens d'être livré de ma toute nouvelle pompe à chaleur. L'année passée nous nous baignions avec une eau entre 24 et 26°C (sans chauffage), l'investissement était donc primordiale. Après beaucoup de recherche sur la toile, je me suis orienté vers la Pure PAC en 13kw acheté chez piscinewebstore.com. Je ne l'ai pas encore déballée, mais ne manquerai pas de faire un post dessus, une fois installé.

D'ailleurs, à ce sujet, j'aimerais quand même partager mon expérience lors de l'achat pour éviter l'une ou l'autre mésaventure à certains futurs acheteurs. J'hésitais entre 4 sites internets qui vendaient ce produit :
piscinewebstore.com,
mypiscine.com,
piscineshop.com
et piscine.com
...qui proposait le même produit 20% moins cher que les autres !!

J'ai donc appelé les 4 hotlines pour vérifier que l'offre était similaire. Je commence par le moins cher, piscine.com. La dame me certifie que c'est exactement la même offre que les concurrents, mais qu'ils ont une bonne opportunité. Elle me confirme même le prix de 1200€ environ sans supplément. Bien, j'appelle donc les suivants pour voir ceux qui seraient prêt à s'aligner Les deux premiers m'ont très bien accueilli et m'ont transféré vers un technicien qui répondait clairement à mes question, ils ne pouvaient pas s'aligner mais proposait une réduction intéressante. Le vendeur de Piscineshop était pas très amical au téléphone et donnait l'impression que je l'embêtait avec mes questions. Malgré le fait que sur son site il note "si vous trouvez moins cher, on vous fera un prix", il n'a pas voulu descendre d'un centime... tant pis pour lui.
Suite à l'étonnement de tous ces vendeurs quand je leur donnait le prix de piscine.com, (qui par ailleurs ne connaissent même pas ce site !) je me renseigne sur la société. Je ne trouve aucun avis sur le net ...bizarre pour une société qui se prêtant depuis 15ans sur le net. Je poursuis mes recherche et découvre que la société piscine.com n'existe tout bonnement pas !! il faut chercher "aquaccessoires"... je retéléphone donc à la dame pour confirmer. Je lui demande alors si dans le "tout compris" du PRIX NET affiché en majuscule sur leur site, la tva était également comprise ...réaction : elle m'a raccroché au nez !!! plutôt incongru comme réaction pour un site sérieux ...enfin ce n'est que mon avis. Je n'ai rien acheté chez eux, donc je ne peux pas parler du matériel ou du sav, mais une chose est sûre : je ne suis pas convaincu par leur stratégie de vente et ce n'est pas un site que je recommanderai...

Je finirais juste par dire qu'il ne faut pas confondre piscine.com et mypiscine.com ! Je n'ai (encore) rien acheté chez ces derniers, mais au téléphone, ils me semblaient rassurants... tout comme piscineshop.com d'ailleurs.
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
1
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Nous allons bientôt remettre en route la piscine après notre premier hivernage !

Pour le moment, tout est encore entier et à sa place ..c'est déjà un bon début
Bon, c'est vrai que l'hiver n'a pas était très rigoureux. Je ne suis même pas certain que l'eau ait une fois gelé ! malgré tout, je suis plutôt content pour le moment de cet hivernage. J'ai jeté un coup d'oeil sous la bâche l’eau a l’air très propre et translucide. Quelques saletés au fond, mais rien de dramatique et pas de couleur verdâtre non plus.
Ce sera donc l’occasion finir de rédiger mes avis quant aux différentsproduits que j'ai utilisé.



Nous voulons maintenant acheter de quoi nettoyer correctement et plus facilement notre piscine. N’y ayant pas installé de prise balai, nous nous orientons plutôt vers les aspirateurs électriques ou les robots électriques. Ces derniers font certes le travail à notre place, mais reste très onéreux. Malgré toutes les pages de conseils qu'on peut trouver sur la toile, je reste dans le doute sur plusieurs points.

  • quid de la capacité d’aspiration des aspirateurs électrique et des robots bon marché,
  • quid de l’intérêt d’acheter un robot plusieurs centaines d’euros supplémentaires par rapport à un aspirateur et 10min d’huile de coude avant la baignade,
  • quid de l’intérêt d’un robot nettoyant les parois (les miennes ne me semblaient pas sales durant l’été écoulé... je reste donc plutôt dubitatif quant au rapport bénéfice/surcoût).
Pour le moment je sais juste que j'aimerais quelque chose d'électrique pour ne pas salir ma pompe en branchant sur le skimmer. J'ai commis la bêtise de ne pas mettre de tout à l'égoût dans ma cave. Du coup, pour nettoyer la pompe, j'installe un tuyau plat de plus de 20m pour faire écouler l'eau dans les égouts à l'extérieur... Si je peux limiter la fréquence de nettoyage, je ne m'en porterai que mieux


Jusqu’ici j'étais assez attiré par le robot Vortex1, mais quand je vois les avis, entre autre sur le forum eauxplaisir.com, ça m'a immédiatement refroidi...



Bref, je suis preneur de tous vos retours d'expérience qui pourraient me conseiller ou m'orienter dans mes recherches...
à bon entendeur, ...merci
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 200 message
Magnifique.... et cette terrasse Wub
0
Messages : Env. 200
De : Yvelines (78)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 1000 message
Bjr, on ma conseillé l'aspirateur cyclone, il a l'air assez performant,je viens de passer commande pour ce modèle,mais je ne l'ai pas encore reçu je née peux donc pas affirmer qu'il soient réellement efficace,
félicitation pour votre réalisation et aussi pour vos explications bien claires, j'attend le retour sur la qualité des produits que vous avez utilisé. cdlt
0
Messages : Env. 1000
Dept : Pyrenees Orientales
Ancienneté : + de 6 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Franck_78 a écrit:Magnifique.... et cette terrasse Wub


ça arrive... désolé mon assiduité n'est pas parfaite en ce moment. La terrasse a cependant déjà bien avancée bien que pas encore terminée. Je posterai les photos dans les prochaines heures ou jours... promis
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Allez, comme promis, j'attaque quelques posts sur la réalisation de la terrasse.
Les travaux ont commencés l'année passée mais je ne voulais pas poser le platelage en hiver. Du coup, seul la structure était en place. J'ai continué les platelage le mois dernier. C'est presque fini. Mais revenons aux prémices :


Première étape quand on ne sait pas comment faire : se documenter !! …et pour cela, comme qui dirait, google est ton ami


Je passe donc de nombreux sites en revue et notamment un que je trouve relativement bien fait et très complet, même, et j’allais dire surtout, pour les novices.


Ce site s’appelle http://www.terrasse-bois.info/construire-soi-meme/


Je le recommande chaudement. D’autant plus qu’il donne pleins de règles et de petits logiciels de calculs permettant de concevoir l’ensemble de la terrasse, de la structure au platelage, sans prévoir ni trop gros (et donc trop cher !) ni trop petit (et donc trop fragile).


J’ai acheté les quatre bouquins qu’il propose sous format pdf, et je peux dire qu’ils m’ont été d’une aide essentielle. Voilà un achat rentable !!
Par la même occasion, le concepteur recommande l’utilisation de google sketchup pour la réalisation d’un plan en amont. Je ne connaissais absolument pas et pensais pouvoir me contenter d’un plan à l’ancienne, papier-crayon. Bien m’en a pris de suivre son conseil !


Après une rapide prise en main, il faut reconnaitre que ce logiciel est génial. Très facile à utiliser, il permet de concevoir à l’échelle et en 3D sa future réalisation. Que d’aménagements et d’erreurs évitées grâce à sketchup !! ...et en plus il est totalement gratuit !! que veut le peuple ??




Grâce aux tableaux de calculs des livres et des logiciels présents sur le site, je peux définir la taille des poutres, celles des renforts, l’entraxe en fonction de mes lames, etc… De cette façon, je sais que ma structure tiendra au minimum les 250kg/m² standards.


Une fois les achats faits en fonction de ces plans, passons à la mise en pratique…
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Edité 2 fois, la dernière fois il y a +6 ans.
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Première étape du montage de la structure : les poutres verticales.

Lors de la réalisation de la dalle de la piscine, j'ai demandé à mon maçon de me couler en même temps une fondation pour les poteaux de la terrasse.



Du coup, il en a profité pour relier cette dernière à la dalle pour assurer encore plus de stabilité. C'est la bande de béton qui rejoint la piscine au milieu.

sur ces fondations, je fixe donc les socles pour mes poutres :


Finalement, à l'extrémité du L que formera la terrasse du haut, je rajoute un petit socle de béton pour rajouter un poteau. Il n'aurait pas été indispensable d'après mon plan, mais ça donnera plus de stabilité à l'ensemble.


Ensuite découpe et montage des poutres :

Au niveau de la partie basse de la terrasse, j'ai des poteaux de 10x10. La distance entre les solives est de 1,80 à 2m et la hauteur de cette partie se situe à 1,5m.
Pour la partie haute, l'espacement entre les solives et la poutre murale de la maison est de 3m. La hauteur également est majorée puisque la terrasse situe à 2,5m. Pour éviter le flambage des poutres et assurer les 250kg/m², j'ai ici des poutres plus épaisses. Pour les réaliser, je prends 2 bastaings de 75 x 175 fixées ensemble avec des tiges filetées.




Je fixe ensuite la solive qui vient en vis à vis de la poutre muralière fixée à la piscine.

Pour assurer une parfaite horizontalité, j'utilise, une fois de plus, mon cher laser qui m'aura rendu bien des services durant cette construction. Le seul inconvénient : il faut attendre la nuit tombée pour pouvoir travailler !!



Je vous passe ici tous les détails de la construction. Ils sont plus détaillés sur le blog http://mictaz67.canalblog.com/
mais quelques photos malgré tout :
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Dès l'arrivée du printemps, je reprends les travaux de la terrasse. Je l'avais laissée structure apparente. J'avais peur d'avoir des soucis d'uniformité si je commençais une partie du platelage avant l'hiver...
Qu'à cela ne tienne, il faut s'y mettre maintenant.

Ayant quelques soucis pour insérer d'anciennes photo dans mes posts sur ce Forum, j'abandonne les détails et vous invite à jeter un œil sur mon blog : http://mictaz67.canalblog.com/ vous y trouverez plus de détails...

Je vous offre malgré tout quelques photos :

La première étape consistait à ramener les 110m² de lames stockées sanglées dans le garage pour passer l'hiver, jusqu'à l'arrière de la maison..


Ensuite il a fallu couper les bords. Ceux-ci sont recouverts d'une particule de paraffine pour les protéger lors de leur voyage du Brésil.


Je fais d'abord une pose à vide. Celle-ci me permet de définir le taille des cales. Je mettrai 3mm entre elles sur la largeur et 1mm en emboutage.



J'ai aussi investi dans un forêt à double étage me permettant de pré-percer (obligatoire pour du bois dur comme l'Itauba) et de fraiser un trou évitant ainsi l'effritement du bois à l'origine des échardes...


Pour les vis, j'ai pris des Spax spéciales Terrasse. Je les ai trouvés à moitié prix en Allemagne et j'en suis très satisfait. Encore une fois, le mieux et de faire un tour sur mon blog : http://mictaz67.canalblog.com/ ...j'y détaille les outils, en fais un retour d'expérience avec les avantages et inconvénients pour ceux qui voudraient s'y lancer..

Pour les autres, voici le résultat à l'heure actuelle :


Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans
 
mictaz67 Picto info Auteur du sujet
Env. 60 message
Vivement la semaine prochaine.
J'aurai quelques jours de vacances prévus pour remettre la piscine en marche et continuer la terrasse.
Nous avons acheté une pompe à chaleur sur le net, je vous en parlerai.
Il s'agira également de faire la sortie d'hivernage du bassin et de voir si les produits utilisés ont tenus leur promesses.
Par la même occasion, je vous parlerai du robot électrique FX4 d'Irrijardin que je devrai recevoir et essayer la semaine prochaine... de ce que j'ai pu voir sous la bâche, il aura un peu de boulot

Après tout ça, je continuerai le platelage de la terrasse au niveau du pourtour de la piscine. Je me demande encore comment fixer mes lames sur l'arase en béton de la piscine, mais bon...
Un autre grand questionnement reste l'escalier entre les deux niveaux... et puis le reste de l'aménagement extérieur. Pour ce dernier point je devrai avoir des nouvelles du paysagiste...
En sommes, pas mal d'avancées en perspective ...et des posts à remplir
Mictaz67
construction maison toit plat Karelis à Spachbach
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-8556.php
0
Messages : Env. 60
De : Oberdorf-spachbach (67)
Ancienneté : + de 8 ans

Poster un message :

Postez un message :


Vous aussi, participez ! Envoyez vos photos !
Voir